Coronavirus : les médecins cubains au secours de Pekin

Spread the love

Cuba est l’un des pays les plus puissants au monde en terme de traitement des maladies immunologiques.

C’est pour cette raison que Pekin n’a pas hésité à accepter l’aide de La havane face à l’épidémie que traverse le pays.

Les médecins cubains 

Cuba, reconnu comme l’un des pays où la médecine est beaucoup plus avancée, veut s’assurer lui-même de la prise en charge de ses ressortissants en Chine populaire. C’est dans ce contexte que les autorités cubaines ont envoyé des médecins dans ce pays.

Deux médecins cubains de renom, appartenant au contingent Henry Reeve, sont envoyés à Pékin, capitale de la Chine, en vue d’assurer le dépistage et le renforcement de la prise en charge des ressortissants Cubains en Chine qui fait face à cette maladie respiratoire provoqué par le coronavirus «2019-nCoV » ayant déjà fait plus de 300 morts dans le pays.

L’ambassade de Cuba en République de Chine populaire a confirmé que le pédiatre infectieux, Ileana Álvarez, et le clinicien-infectiologue, Rafael Arocha, avaient rejoint la base médicale cubaine établie dans l’enceinte même de l’ambassade avec des médecins comme : le Dr YamiraPalacios, chef du bureau de Comercializadora de ServiciosMédicos S.A.

L’objectif de l’équipe médicale est de porter attention et de consulter les ressortissants cubains, de suivre la situation épidémiologique et de soutenir le travail de prévention que la mission diplomatique a lancé en vue du renforcement de l’efficacité de la protection du personnel cubain en Chine, qui pour le moment, n’envisage pas de quitter le pays malgré l’urgence sanitaire.

La semaine dernière, l’ambassadeur de Cuba en Chine, Carlos Miguel Pereira, a confirmé qu’aucun citoyen cubain, membre de la mission d’État, étudiant ou membre de la communauté cubaine résidant en Chine, n’avait contracté le coronavirus, qui a déjà fait au moins 361 morts et 17 mille 238 infectés.

Comme l’a expliqué l’ambassadeur, depuis le début de l’urgence actuelle, l’ambassade et ses consulats à Shanghai et à Guangzhou entretiennent une communication permanente avec tous leurs ressortissants.

Les médicaments cubains 

L’interféron alpha 2B recombinant (IFNrec), un antiviral produit par l’industrie biotechnologique cubaine, est utilisé par les médecins chinois pour traiter les patients infectés par le coronavirus 2019-nCoV, qui a touché plus de 28000 personnes et tué 564 patients dans le monde.

Depuis le 25 janvier, la société ChangHeber située dans la ville de Changchun produit le célèbre antiviral cubain, qui est l’un des 30 médicaments choisis par la Commission nationale de la santé pour son potentiel de guérison des maladies respiratoires.

Actuellement, IFNrec est appliqué contre les infections liées au VIH, la papillomatose respiratoire récurrente, les verrues génitales et les hépatites de types B et C. Il est également efficace dans les thérapies contre différents types de cancer.

 

ChangHeber, Biotech et Changchun Heber Biological Technology sont trois entreprises qui ont uni leurs forces dans le cadre de la coopération sino-cubaine dans le secteur de la biotechnologie, qui offre de larges perspectives de croissance économique future.

La nation asiatique se bat sans relâche contre le coronavirus et la pneumonie qui en résulte. En l’absence d’un vaccin efficace, la Chine applique aux patients une combinaison d’antiviraux de pointe et de produits issus de la médecine traditionnelle.

Les médecins chinois testent également de nouveaux traitements en combinant le Remdesivir, utilisé contre Ebola, le Ritonavir, qui est utilisé pour traiter les infections par le VIH / SIDA, et le Zavesca, qui est efficace pour décomposer certains lipides.

lipids.​​​​​​

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *